Le Colombier

Vendredi 7 mars 2008, par Fil — Habiter le troglo (Colombier) 2 commentaires

Un colombier, avec des pigeons voyageurs. Est-ce que ces mots s’appliquent aux futurs occupants ?



Vos commentaires :

  1. Le 26 avril 2008 à 14:43, par BoOz

    Sans doute l’un des meilleurs "spots" des grottes, et situé a mi-hauteur de l’ensemble, le colombier ravit ses occupants par son charme et son calme inaltéré par les commodités avoisinantes.

  2. Le 10 août 2009 à 13:34, par François

    Un petit poème écrit au colombier...

    A Jeanne

    Il me reste de toi tes roses de seize ans

    Qui pétale à pétale se fanent doucement

    Dans un pot de grès triste où l’eau qu’y mit ta main

    S’évapore larme à larme, de matin en matin.

    Il me reste de toi comme un long souvenir

    Le son chaud de ta voix et l’éclat de ton rire

    Répété mille fois par les rochers d’ici

    Et qui se perd au loin, aux confins de Soisy.

    Il me reste de toi le lit où je m’étends

    Où tu dormis hier et n’est plus maintenant

    Il me reste une larme roulant sur ma joue

    Qui se sèche et me calme, moi et mes rêves fous.

    juillet 1980

Laissez-nous un message


Pour avoir le même site | Squelette | © 2007-2017 Au gué du Loir | Nous écrire | Pour venir