« Buvez du Ronsard, le favori du poète ! »

Samedi 28 juillet, par Fil — Mémoires

En 1940, en pleine débâcle face à l’avancée de l’armée allemande, quatre poètes se retrouvent à l’auberge du Gué du Loir, et y passent une soirée ensemble avant de partir pour certains franchir la Loire pour passer en zone libre.

René Guy Cadou écrira, dans Les compagnons de la première heure :

À l’auberge du Gué du Loir
Tous quatre
On a tiré les lourds vantaux du soir
 
(…)
 
Pour le gué du sommeil
Et la Loire à passer
Bonjour au Gué du Loir
Les amis sont passés

(Pour lire le texte complet du poème.)

Jean Rousselot, l’un de ces amis avec Lucien Becker et Michel Manoll, futurs fondateurs de l’école de Rochefort-sur-Loire, se remémore cette soirée dans cette émission diffusée sur France Culture en 1992 (la période vendômoise est évoquée vers 25’).


Laissez-nous un message


Pour avoir le même site | Squelette | © 2007-2018 Au gué du Loir | Nous écrire | Pour venir