Le Gué du Loir, chronologie

Lundi 27 juillet 2009, par Fil — Historique (La fabrique)

Époque gauloise. Les grottes du Loir témoignent d’une activité druidique. Le Gué est à la frontière entre les tribus carnute (au sud du Loir) et cénomane (au nord). Durant la Guerre des Gaules, en 56 av. JC, César avance vers la Bretagne et conquiert les carnutes. Cf. carte.

IIIe ou IVe siècle (Romains). Site gallo-romain à la Cunaille, rive gauche du Loir (découvert par A. Rochambeau, 1866). Rive droite, au Vadum Lidi (Gué du Loir), plusieurs voies romaines convergent. Cf. Époque gallo-romaine.

VIIe siècle (Mérovingiens). Le monétaire (monnayeur) Ioannes (Johannes, Jean) a peut-être établi son atelier au Vadolidi (variantes : Cadolidi, Cadolipi), probablement parce que le passage à gué, bien que naturel, donnait lieu à une taxe de douane. Une de ses pièces figure dans le trésor du roi saxon d’Essex retrouvé à Prittlewell en 2004. Cf. Le trésor de Ioannes. C’est aussi à cette période qu’est constituée la chapelle du coteau Saint-André.

VIIIe siècle (Carolingiens). Le nom Vadum Lidi est recensé comme pagus (pays) sur la carte de la Gaule carolingienne dans l’Atlas historique de la France, par Auguste Longnon (planche n° VII).

1337-1453 Guerre de Cent Ans.

La construction du Fort a lieu en 1420-1421 au plus tard, selon l’Histoire de la Condita de Naveil de V. Neilz. De fait en 1421 l’armée du « gentil dauphin » (le futur Charles VII) massacre affronte, sur le Pré d’Anglas (Pré-aux-Anglais), les troupes de Henri V, qui revenaient défaites de la bataille de Baugé-le-Viel où le Duc de Clarence, frère du roi anglais, avait trouvé la mort (Corvaisier de Courtailles, Dom Jean Colomb, Renouard, et Neilz).

1666. Le 4 juin, Molière crée au Palais-Royal Le Misanthrope, où Alceste chante à son rival Oronte : « J’aime mieux ma mie, au gué ! »

1823. Le 12 mars, la tour du Fort s’effondre (Condita et gravure de Launay). Le mur moderne est érigé dans la foulée, en 1824 (Clé de voûte 1824).

1870-1871. Le colombier aurait eu à cette période un usage militaire (Pigeons de la guerre de 1870), et aurait servi de refuge aux habitants. Mais les sources écrites manquent.

6 janvier 1871. Bataille sanglante à Azé, l’armée prussienne perd entre 1 000 et 2 000 hommes, notamment au moulin de Galette cf. La bataille de Galette à Azay et Ce rude hiver 1870-71.

XIXe siècle ? Heurteloup — Fabrique d’huile (de noix), Cartes postales anciennes (1/2).

1906. Ouverture de la ligne de tramway Gué-du-Loir — La-Ville-aux-Clercs (17 km), prolongée en 1909 jusqu’à Droué. La ligne sera fermée en 1933. (http://www.trains-fr.org/facs/lig41.htm et Cartes postales anciennes (2/2).)

1950-1972 Charles Richard réunit les différentes petites propriétés qui constituent le « Roc en fleurs », rénove l’habitat, construit la passerelle de Bel-Air et crée dans ces lieux un jardin magnifique. Cf. Roc en fleurs dans les années 50 et Les travaux des années 70.

Le Changeur et sa Femme

Quentin Massys 1514
Ce tableau n’a aucun rapport avec la région, mais il me plaît !



Laissez-nous un message


Pour avoir le même site | Squelette | © 2007-2017 Au gué du Loir | Nous écrire | Pour venir